lieu commun

On appellera lieu commun l'espace où se rencontrent nos rêves perdus et nos petits bonheurs présents

050207

Fait d'hiver

givre_blog

Cette superbe photo est empruntée. Lieucommun la restituera à l'hiver, au printemps. Si, si, relisez, c'est correct.

L'hiver, le retour

L'expérience vécue ce matin par un de mes amis avec sa voiture peut vous être utile ... Voici quelques conseils.

Les doigts et les clés restent collés à la serrure de la portière : changez de voiture, les nouveaux modèles sont équipés de commande à distance, ou louez un garage.
Sinon, essayez de casser la vitre d'un grand coup de godasse, pour préserver l'autre main. Bon, maintenant que vous êtes engagé dans l'habitacle jusqu'à la ceinture (fallait taper moins fort), saisissez le téléphone mobile dans la poche de la doudoune avec la main libre... vous suivez, c'est bien.
Le téléphone se trouve dans poche intérieure bien sûr... Dans la position où vous êtes, pas d'autre choix que de remonter par la manche, dans l'obscurité. Ça y est, vous le tenez. Maintenant que vous êtes entré dans la doudoune, il fait nuit noire, et c'est pas facile de manipuler le système de déverrouillage avec un mot de passe à 10 chiffres. D'ailleurs, souvenez-vous qu'hier soir la batterie était déjà à plat. Si j'avais un conseil à vous donner ...
En dernier recours, essayez, avec le pied que vous avez jeté à l'intérieur de la voiture d'allumer l'autoradio.
Super, ça marche ! Un conseil : gardez ce modèle de voiture, les vieilles radios fonctionnent moteur arrêté.
Le bulletin météo annonce de la douceur pour la fin de semaine. Un peu de patience que diable !

Posté par de passage à 19:55 - soit dit en passant - Permalien [#]

Le fou de la reine

vagues_rocher_blog

J'aime la rime sans raison,
C'est une drogue, un poison,
Non, je ne suis pas poète,
J' suis pouètpouèt

Mes vers ne savent pas nager
Dans les grands fonds ... pas de danger,
Là où j'ai pieds je fais trempette,
J' suis pouètpouèt

En ballade à cloche-pieds
Au royaume de papier,
Je fais tinter mes sornettes,
J' suis pouètpouèt

Touche à tout, mais touche à rien,
C'est vrai que ça sonne bien ...
Je mérite l'étiquette,
J' suis pouètpouèt

Muse, reine des sujets,
Vous êtes le seul objet
De mes petites bluettes,
J' suis pouètpouèt

Le fou du roi est un fou,
Qui passe à côté de vous,
Sans même tourner la tête,
Pas pouètpouèt *

Le fou du roi, je m'en fous
Puisque je suis fou de vous,
Je le chante à tue-tête,
J' suis pouètpouèt

On me conduit au gibet
Pour me faire exécuter
Ma dernière pirouette,
J' suis pouètpouèt

Vous allez être déçue,
Je ne serai pas pendu :
J'ai déjà perdu la tête,
J' suis pouètpouèt

Quand vous vous serez lassée
De mes propos insensés,
Jetez-moi aux oubliettes,
J' suis pouètpouèt

J'aime la rime sans raison
C'est une drogue, un poison,
J'en ai pris jusqu'à perpette
J' suis pouètpouèt

A.B. ("Pouètpouèt")

* Je vous ai bien eu, fallait faire attention !

_corce_blog

Posté par de passage à 12:53 - Antoine Bial - Pouètpouèt - Permalien [#]