lieu commun

On appellera lieu commun l'espace où se rencontrent nos rêves perdus et nos petits bonheurs présents

010507

"L'autre" - Max Alhau

Auteur de poésies et de nouvelles, traducteur de poètes hispaniques sud-américains, Max Alhau est né en 1936 à Paris.

Ce texte est déjà présent dans la catégorie UNE SAISON en POÉSIE - été :

Amis de toute part*

Amis de toute part
reviendrai-je chez vous
partager vos paroles.
Vous m'êtes une fête
sans cesse commencée.
Avec vous je célèbre
l'été qui se prolonge
la moisson continue
gardée au fond des soirs.

Amis de toute part
je vous offre le feu
ma soif et ce poème.

Max Alhau (inédit pour la revue "Poésie 1" - "L'enfant et la poésie" n° 28-29 janvier-février 1973)
* orthographe et ponctuation respectées


Sa patrie (titre proposé)

On choisit sa patrie
à la mesure d'un sentier,
d'une alouette qui grisolle,
d'un éclat d'ombre dans un jardin.
Ceux qui nous accueillent
ne nous connaissent pas.
Ils longent notre destin à contre-courant
et nous font signe d'approcher.
Nous sommes déjà en pays conquis,
liés à nos racines premières,
arbres de sang et de paroles.

L'intérieur de la maison,
même si les murs se sont effondrés,
nous l'occupons de plein gré.

Nous résidons ici en toute confiance.

(Extrait de "Nulle autre saison" - L'Arbre à paroles, 2002)



Posté par de passage à 19:10 - PRINT POÈTES 2008 : L'AUTRE (France) - Permalien [#]