lieu commun

On appellera lieu commun l'espace où se rencontrent nos rêves perdus et nos petits bonheurs présents

130208

Poème du jour : 13 février 2008 - Syracuse (Bernard Dimey)

Dimey_silhouetteRevoici donc  Bernard Dimey (biographie et textes dans la catégorie à gauche sur ce blog). On en parle aujourd'hui à la radio, malgré la grève, et son nom apparaîtra (peut-être) demain dans les journaux.
Si on mentionne ici ou là Bernard Dimey  c'est indirectement, bien entendu, avec la disparition d'Henri Salvador, interprète de Syracuse. Henri Salvador à qui on attribue parfois la paternité des paroles de la chanson, lui qui a seulement, mais joliment mis ce texte en musique, en 1962.

Syracuse ouvre le recueil "Le milieu de la nuit" (éditions Christian Pirot, 1991), 15 €.
Qu'est-ce que vous attendez pour rencontrer Bernard Dimey ,
avant qu'il ne reparte dans les archives ?

Syracuse

J'aimerais tant voir Syracuse
L'île de Pâques et Kairouan
Et les grands oiseaux qui s'amusent
À glisser l'aile sous le vent.

Voir les jardins de Babylone
Et le palais du Grand Lama
Rêver des amants de Vérone
Au sommet du Fuji-Yama.

Voir le pays du matin calme,
Aller pêcher le cormoran
Et m'enivrer de vin de palme
En écoutant chanter le vent ...

Avant que ma jeunesse s'use
Et que mes printemps soient partis
J'aimerais tant voir Syracuse
Pour m'en souvenir à Paris.

Bernard Dimey ("Le milieu de la nuit" - Éditions Christian Pirot, 1991)

La ponctuation du recueil, utilisée ici, est différente de celle qu'on peut trouver pour le texte de la chanson
texte rangé également dans la catégorie BERNARD DIMEY - poète, et pourquoi pas ?



Posté par de passage à 15:12 - Poème du jour - Permalien [#]