lieu commun

On appellera lieu commun l'espace où se rencontrent nos rêves perdus et nos petits bonheurs présents

010308

Pierre CORAN - le féminin en poésie

livre_Pierre_Coran_comptines_zozoter

Pierre Coran, auteur belge de langue française, est né en 1934. Instituteur, poète et romancier pour la jeunesse, la liste de ses écrits est  longue.
Quelques titres :
Comptines en Mots d'Ici et d'Ailleurs (éditions Casterman, collection Direlire, à paraître). Autour de 6 € le livre.
<< Comptines pour ne pas zozoter, avec Gabriel Lefebvre (éditions Casterman, collection Direlire, 1993).
Pierre Coran a publié de nombreux recueils de comptines et de jeux de langage aux éditions Casterman dans la même collection Direlire : Comptines pour jongler avec les rimes (2007), Comptines pour délier les langues à noeuds (2007), Comptines pour garder la cadence (1993), Comptines pour ne pas bredouiller (1993), Comptines pour nasiller comme un canard (1993),etc.
livre_Pierre_Coran_jouer_langueÀ parcourir aussi : Jaffabules ( Hachette Jeunesse, 1983) et Comptines et poèmes pour jouer avec la langue >> (avec Irène Coran, et Anne Letuffe, illustratrice - éditions Casterman, Les Grands livres, 2005). Ce beau livre est vendu 16 €.

Des textes sont présents sur ce blog : Paris blanc, Le chameau  (poésies cycle 2),  Le poisson rouge (poésies par thème : l'école, p 3), et dans l'humour des poètes (Printemps des Poètes 2009)

La grenouille

Une grenouille
Qui fait surface,
Ça crie, ça grouille
Et ça agace.

Ça se barbouille,
Ça se prélasse,
Ça tripatouille
Dans la mélasse.

Puis ça rêvasse
Et ça coasse
Comme une contrebasse
Qui a la corde lasse.

Mais pour un héron à échasses,
Une grenouille grêle ou grasse
Qui se brochette ou se picore,
Ce n'est qu'un sandwich à ressorts.

Pierre Coran ("Jaffabules", Livre de poche Jeunesse - Hachette)

- - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Les souris et le chat luthier

Sur le pont d'un chalutier,
Un chat chic jouait du luth.
Il avait mis des souliers,
Une cravate de jute.
Pendant que le chat luthier
Amusait les marins soûls,
Les souris du chalutier
Rongeaient le chalut à trous.

Personne ne devina
Que les souris et le chat
S'étaient mis de connivence
Pour que les poissons distraits,
Désormais, nagent en paix
Dans leur monde de silence.

Pierre Coran ("Jaffabules" - Collection Hachette Jeunesse, 1983)

- - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Un autre métier au féminin (après l'infirmière de Robert Clausard) : dactylo

Le o et la dactylo

Une dactylo
Tape, tape, tape.
Une dactylo
Tape, tape, trop.

Un de ses doigts dérape
Sur le mot oiseaux.
Il a tapé c
N’a pas tapé o.

Ciseaux s’envolent aussitôt,
S’envolent, s’affolent
Dans les mèches folles
De la dactylo

Qui sans hésiter,
En gommant le c,
A la tête sauve.

Si la dactylo
N’eût pu taper o,
Elle eût été chauve.

Pierre Coran ("Jaffabules" - Collection Hachette Jeunesse, 1983)

- - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Maman

(à dire par un jeune enfant à l'oreille de sa maman)

Maman, Maman,
Il pleut des roses.
C'est le printemps
Qui les dépose.

Moi je choisis
Celle qui tremble
Car aujourd'hui,
Tu lui ressembles.

Tu es Maman,
Comme une fleur
Dont on entend
Battre le coeur.

Pierre Coran (dans "Le livre des fêtes et des anniversaires" de J Charpentreau - éditions Ouvrières)



Posté par de passage à 21:00 - PRINT POÈTES 2010 : LE FÉMININ EN POÉSIE - Permalien [#]