lieu commun

On appellera lieu commun l'espace où se rencontrent nos rêves perdus et nos petits bonheurs présents

010408

PRINTEMPS DES POÈTES 2009 - EN RIRES - DIVERS AUTEURS

 sens_interdit_sourire_et_tristeLes textes publiés n'ont pas tous fait l'objet d'une demande d' autorisation.
  Les ayants droit peuvent nous en demander le retrait. 

bandeau_no_pub_ligne


  •  Des pistes pour la création poétique* renvoient au sommaire des textes. Quelques-uns sont accompagnés d'exemples ou d'adresses où vous pourrez trouver des idées, des productions d'élèves, des conseils.

et  :

L'HUMOUR des COMPTINES - ANGLAIS et ESPAGNOL

L'HUMOUR des POÈTES - ANGLAIS et ESPAGNOL

L'HUMOUR des POÈTES - AUTRES LANGUES (sauf anglais-espagnol)

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Posté par de passage à 23:59 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

EN RIRES - Pour la création poétique

- - - - - - - - - - -   (RÉ)CRÉATION POÉTIQUE   - - - - - - - - -

logo_cr_ation_po_tique

signalée par [+ CRÉATION] dans le sommaire

Poésies, comptines, jeux de langage,  permettent de produire différentes formes d'écrits amusants avec les élèves, dans un projet de création poétique.

  • Allitérations, assonances, virelangues (voir Comptines)Pierre Coran , Boby Lapointe / Géo Norge
  • AnagrammePierre Coran
  • Art postal et poème-adresse - Stéphane Mallarmé
  • Cadavre exquis - André Breton et le Surréalisme
  • Calligrammes - Pierre Albert-Birot / Apollinaire / Madeleine le Floch / Jean Lescure
  • Comptines : voir le SOMMAIRE, Michel Beau, Pierre Béarn, ainsi que la catégorie consacrée à Jean Tardieu ICI  
  • Chansonnettes répétitives (ou comptines chantées) - Louisa Paulin 
  • Conjugaison inventive - Alphonse Allais / Luc Bérimont
  • Découpage-collage de mots - Tristan Tzara et le Mouvement Dada
  • Description réduite - Jacques Roubaud  
  • Dialogues - Jean Tardieu [voir la catégorie consacrée à Jean Tardieu ICI ] 
  • Fables - Gabriel Macé (Jean de la Futaille) / Guillevic / Jean-Luc Moreau 
  • Fables express -  Alphonse Allais /  Guillevic 
  • Géométrie poétique - Guillevic - Jacques Roubaud
  • Haïkus et poèmes courts - voir le sommaire et Paul Claudel / Jules Renard
  • Jeux : acrostiches, charades, devinettes, suite de syllabes - voir sommaire, Jacques Charpentreau et Carl Norac 
  • Jeux avec les sons, échanges de voyelles et de consonnes, verlan - Luc Bérimont / Boby Lapointe, Jean-Hugues Malineau, etc.
  • Langage (ré)inventé - Robert Desnos / Maurice Fombeure /  Géo Norge / Jean Tardieu [voir sa catégorie ICI ]
  • Lettres de l'alphabet, chiffres, signes : évocation - Paul Vaillant-Couturier
  • Mono-rimes voyelles  - Pierre Menanteau / Andrée Chedid / Robert Desnos / Gilbert Saint-Pré
  • Mots-valises Michel-François Lavaur, Henri Michaux
  • Mots inventés - Luc Bérimont / Robert Desnos / Guillevic / Boby Lapointe / Henri Michaux / Boris Vian  
  • OnomatopéesPierre Albert-Birot / Luc Bérimont
  • OrthographeJacques Prévert
  • OULIPO (Ouvroir de Littérature Potentielle) + palindromes, holorimes...   - Alphonse Allais / Raymond Queneau / Louise de Vilmorin
  • Pastiches, imitation de textes connusCharles Cros / Raymond Queneau / Andrée Chedid
  • Poème-adresse - Stéphane Mallarmé
  • Poème carréJean Lescure
  • Poème-objet - André Breton
  • Poème multiple - Raymond Queneau  
  • Poème-pancarte, slogan - Pierre Albert-Birot 
  • "Portraits" d'objets, d'animaux -  Pierre Gamarra - Jules Renard - Jacques Roubaud
  • Proverbes, dictons illustrés ou détournés -  Jacques Charpentreau, Luc Decaunes
  • Publicité -  Henri Heurtebise
  • Recettes - Guillevic / Jacques Prévert 
  • Répétition de mots et de syllabes - Boby Lapointe 
  • Structures répétées, poèmes "à la manière de ..." Paul Éluard, Luc Bérimont,  Alain Bosquet,  Maurice Carême, COMPTINES, Jacques Charpentreau, Pierre Coran, Robert Desnos, André Frédérique, Robert Gélis, Luce Guilbaud, Jean-Luc Moreau, Claude Roy,   Jacques Prévert,   etc / et Jean Tardieu [voir la catégorie Jean Tardieu ICI ]
  • Tautogramme - Yak Rivais dans JEUX DIVERS (ci-dessous)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Posté par de passage à 23:56 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

pages 1 à 5

- - - -   Sommaire des TEXTES  - - - 

(La disposition, la ponctuation et les majuscules des textes sont celles des originaux, sauf erreur ou indication contraire)

- - - page 1 (vous y êtes, déroulez la page) - - -

  • - comptines, haïkus, poésies d'ailleurs, jeux -

    • COMPTINES et POÈMES traduits D'AUTRES LANGUES  : Liens directs juste après le SOMMAIRE
    • COMPTINES et PETITS POÈMES avec l'ALPHABET  : L'étourdi / L'alphabet (voir Robert Gélis) / Le chat  [+ CRÉATION] // les NOTES de MUSIQUE : Rossignol / La gamme / Au bois de Panama (voir Jacques Charpentreau)   [+ CRÉATION] / Comme mon papa // les JOURS, les MOIS : L'empereur, sa femme et le petit prince / Bonjour lundi  [+ CRÉATION] / Sept jours sur sept   (voir Corinne Albaut) / Le lundi tout petit / Comptine saisons / La chanson des 12 mois / Les mois de l'année (Alain Bosquet)  [+ CRÉATION]  
    • COMPTINES et PETITS POÈMES NUMÉRIQUES :  Je joue à la balle  [+ CRÉATION]  / 1,2,3 nous irons au bois...  [+ CRÉATION] / Pimpanicaille / Les œufs / 1, 2, 3 le lapin / La poule / J'ai trouvé un œuf / Ma petite vache a mal aux pattes / Chaussettes / Reines / À la une ... / Le Dindon - Dans mon filet à papillons (voir Pierre Coran) / L'ogre (voir Maurice Carême) / Un éléphant se balançait ... / Comptine des canards sauvages (voir Pierre Ferran)
    • COMPTINES, CHANSONS et PETITS POÈMES DIVERS : Le cheval de bois / Une souris verte / C'est qui ? [+ CRÉATION]  / Amstramgram / Timélou lamélou / Un petit bonhomme /  Les mensonges (Ah ! j'ai vu, j'ai vu vu...)  [+ CRÉATION] / Jamais on n'a vu...  [+ CRÉATION]  / Sept jours sur sept   (voir Corinne Albaut) / Comptine du trappeur (voir Bernard Lorraine) / Les petits lapins / Le clown Coquelicot / Cache-cache / La linotte - Le dromadaire - Le kangourou   (voir Paul Savatier) / Dans le panier / Le petit pou (voir Robert Clausard) / Comptine du pacha / Quelle heure est-il ?  [+ CRÉATION]
    • HAÏKUS : haïkus traditionnels et modernes  [+ CRÉATION]  textes anciens, modernes, et contemporains
    • JEUX DIVERS et autres activités : charade, devinette, acrostiche, suite de syllabes, virelangue, tautogramme  [+ CRÉATION] etc / voir aussi Jacques Charpentreau et Yak Rivais

  • TEXTES D'AUTEURS p 2 à 10 - 

  • - - - cliquer ici pour aller à la page 2 - - -

    • Corinne Albaut : Les trois classes / Sept jours sur sept [+ CRÉATION] / Un dragon chez soi
    • Pierre Albert-Birot : Le jardin suspendu (calligramme) / Poème à crier et à danser / L'oreille fine / Chatterie / Poème-pancarte 1 / Poème-pancarte 2
    • Alphonse Allais : Complainte amoureuse [+ CRÉATION] / distiques et vers holorimes / Fables-express  [+ CRÉATION]
    • Marc Alyn : On dit...  [+ CRÉATION]
    • Guillaume Apollinaire : Le paon / La cravate / il pleut  [+ CRÉATION]
    • Jean Arp : Bestiaire sans prénom / Firi
    • Roland Bacri : Le petit somnambule / Histoire salée [+ CRÉATION]  / L'Odyssée / Science-fiction / Intermède zoo / Mon petit bonhomme de chemin
    • Pierre Béarn : Un rectangle / Balle arithmétique [+ CRÉATION] / Une mouette et le printemps / La lionne et la mouche / Les araignées et les dictons
    • Michel Beau : voir COMPTINES et PETITS POÈMES ALPHABÉTIQUES,avec les JOURS, les MOIS, et avec les NOTES de MUSIQUE  (page 1)
    • Luc Bérimont : Quel mic-mac ! / Les points sur les i / Bientôt je n'aurai plus de voix  [+ CRÉATION]  / Les pâtés / Que faire ? / Conjugaison de l'oiseau [+ CRÉATION] / Fête aux fous / Haut les mains [+ CRÉATION] / Je donne pour Paris / Il va pleuvoir / Pomme et poire [+ CRÉATION]  / J'ai geigné la pirafe [+ CRÉATION] / Emploi du temps  [+ CRÉATION) / La clé des temps
    • Michel Besnier : Mon KDI n'est pas un KDO / Le rap des rats (deux textes) / Un oiseau / Mes résidences / Deux pigeons

    - - - cliquer ici pour aller à la page 3 - - -

    • Gérard Bialestowski : L'oiseau rare / Les rennes / Le mille-pattes / La pomme de terre / Au chien !
    • Alain Bosquet : Les mois de l'année (voir COMPTINES et PETITS POÈMES avec les MOIS de l'année  / Le cheval chante / La trompe de l'éléphant [+ CRÉATION] 
    • André Breton et le Surréalisme  [+ CRÉATION textes et arts plastiques ]: le poème-objet : Îles / Cadavre exquis [+ CRÉATION poétique et ARTS PLASTIQUES]
    • Maurice Carême :  Avez-vous vu ? / Fantaisie / Mon petit chat / L'ogre / Trois escargots / Le hibou / Ce qui est comique [+ CRÉATION]  / Deux petits éléphants / L'heure du crime
    • Blaise Cendrars : Nous ne voulons pas être tristes / Rire / L'oiseau bleu
    • Anne-Marie Chapouton : Tortue / Quand on est tortue / La pluie / Rêve 4
    • Jacques Charpentreau : Les beaux métiers /  La chevauchée / La clé des champs / La lessive / L'île des rêves [+ CRÉATION] / la réunion de famille [+ CRÉATION]  Le laveur de carreaux [+ CRÉATION] / Le batteur-mixeur / La soupe de la sorcière / Au bois de Panama / Panne d'imagination / Le mille-pattes  / La mer s'est retirée [+ CRÉATION] / Suppositions [+ CRÉATION]  / JEUX : devinettes / acrostiche / rébus / jeux de mots : le blé - l'épouvantail
    • Malcolm de Chazal : La vitre / L'eau / L'auto / Les animaux
    • Andrée Chedid : Le rire / L'anniversaire / Le caillou / La cervelle de papa / Histoire de cou / La fringale / La fourmi et la cigale / L'éponge / La chèvre magique / L'onomatopée
    • Paul Claudel : La maison du marchand de sable / Cent phrases pour éventails / Courts poèmes japonais

    - - - cliquer ici pour aller à la page 4 - - -

    • Robert Clausard : La puce / Le petit pou (comptine) / Les petits lapins
    • Bernard Clavel : Comptine du pacha (comptine) : voir COMPTINES, CHANSONS et PETITS POÈMES DIVERS (page 1)
    • Jean Cocteau : Odile / L'hôtel
    • Pierre Coran : Si [+ CRÉATION] / Anagrammes [+ CRÉATION] / La grenouille / Les souris et le chat luthier / Un / Le o et la dactylo / Mon filet à papillons / Le dindon / Six escargots gris / Six-cents couteaux-scies / Le poisson rouge / Le chameau / Tic tac / K.K.O. [+ CRÉATION]  / Le poisson doré / Orage / Les moustiques / Le chien de l'informaticien / Fakir bègue
    • Charles Cros : Le hareng saur / Moi je vis la vie à côté / Gagne-petit / Songe d'été / Morale
    • Guy-Charles Cros : Les petits lapins (comptine) : voir COMPTINES, CHANSONS et PETITS POÈMES DIVERS (page 1)
    • Yvan Dautin : La méduse / Les mains dans les poches
    • Luc Decaunes : Le porc-épic / Le tamanoir n'est pas bien vu / Proverbes [+ CRÉATION]
    • Lise Deharme : L'horloger / La poule noire / La plume
    • Lucie Delarue-Mardrus : Mauvaise rencontre / Petites souris / Problème / Le chat noir / Les poissons rouges / Les vaches / Le cochon
    • Marc Delouze : Le tambourin / La grosse caisse
    • Henri Dès : Avec les copains / La marche des chapeaux

      - - - cliquer ici pour aller à la page 5 - - -

    • Robert Desnos : Le canapé de Paméla / Chant du ciel / Le souci / C'était un bon copain / L'hippocampe / Les hiboux / Le pélican / Le blaireau / La fourmi   [+ CRÉATION] / La dame pavot nouvelle épousée / Par un point situé sur un plan... / L'oiseau du Colorado / Le poisson sans-souci / Demi-rêve [+ CRÉATION]
    • Jean-Pierre Develle : Qu'est-ce qui ne va pas sur la terre ?
    • Michel Deville : Sabotage / Tristan et Yseut / Mots croisés / Lorsque et si .../ Le vieux cheval / Le chat chinois
    • Maurice Donnay : Le serpent et le cor de chasse
    • Paul Éluard : Sur la maison du rire / Dans Paris [+ CRÉATION]
    • Pierre Ferran : Le cinquième jour / Comptine des canards sauvages
    • Maurice Fombeure : Chanson de la pluie / Air de ronde
    • Xavier Forneret : Un pauvre honteux
    • Georges Fourest : Le Cid / Sardines à l'huile
    • André Frédérique : Exercices de logique [+ CRÉATION] / Seconde classe / La face

    Posté par de passage à 23:55 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

    pages 6 à 10

    - - - cliquer ici pour aller à la page 6 - - -

    • Pierre Gamarra : La pendule [+ CRÉATION] / Le cosmonaute et son hôte / Le moqueur moqué
    • Robert Gélis : Mon stylo [+ CRÉATION]  / Matin d'automne / Rencontre / L'Important /Eh! Oui / Alphabet
    • Luce Guilbaud : Dans ma boîte  [+ CRÉATION] / Un déjeuner de fous / Le nuage / Une petite maison / Le monstre de pierre / Une image / Le petit rêve / Le vent / J'étais perdue
    • Guillevic : Recette / Image  [+ CRÉATION] / Le glyptodon / Ma girafe et moi / Fabliette du mauvais boeuf / Euclidiennes [+ CRÉATION]
    • Jacqueline et Claude Held : Acrobatie / Ballade pour un métro / Grillon de lune / Monsieur Pissenlit / Transformations
    • Henri Heurtebise : Tarzan / Prévention [+ CRÉATION]
    • Max Jacob : Pour les enfants et pour les raffinés (À Paris sur un cheval gris... - Je te donne pour ta fête...) / Avenue du Maine / Souris et Mouric / Chanson bretonne
    • Georges Jan : Dans le panier (comptine), voir COMPTINES, CHANSONS et PETITS POÈMES DIVERS (page 1) 
    • Jean L'Anselme : Art poétique / Congés payés / Le guépard / Impératifs / Un poète / Monsieur X / L'éclair au chocolat / La Darne de Lieu
    • Boby Lapointe : La maman des poissons / Ta Katie t'a quitté [+ CRÉATION] / Le poisson fa / Méli-mélodie [+ CRÉATION
    • Michel-François Lavaur : L'éléphantastique [+ CRÉATION]

    - - - cliquer ici pour aller à la page 7 - - -

    • Madeleine le Floch : Vers exclusif / Ver de mer / Vert de Lune / Haricot vert / Vertige [+ CRÉATION]
    • Madeleine Ley : La girafe / En rêve j'ai trouvé  [+ CRÉATION] / L'araignée
    • Jean Lescure : Poèmes carrés  [+ CRÉATION] / L'encre (calligramme) / Poème pour bègue
    • Bernard Lorraine : Le tapissier et le pâtissier / Le rhinocéros / Le dromadaire / Comptine du trappeur (comptine)
    • Gabriel Macé (Jean de la Futaille) : L'automobiliste qui avait fait une simple erreur / Sur la vanité des choses de ce monde / À chacun ses raisons / Le Tiercé
    • Jean-Hugues Malineau : Le ragondin / Le perroquet
    • Stéphane Mallarmé : Poèmes-adresses [+ CRÉATION poétique et ARTS PLASTIQUES]
    • Pierre Menanteau : Ah ! que la Terre est belle / Au gui l'an neuf / Grillon
    • Henri Michaux : Le grand combat / Mes occupations
    • Michel Monnereau : Un soir ... 

    - - - cliquer ici pour aller à la page 8 - - -

    • Jean-Luc Moreau : Locataires [+ CRÉATION] / La cour de mon école / Le cerf-volant / La télévision / Chanson de l'heure qu'il est / Trois petits pantins / Si... [+ CRÉATION POÉTIQUE] / L'oncle Octave / Quand le chat [+ CRÉATION] / L'éléphant rose et la souris blanche / L'hippopotame / Le renard et le corbeau
    • Guy de la Mothe : proverbes travestis (voir LUC DECAUNES)
    • Carl Norac : Étoile ou étincelle (acrostiche) / Poème du cartable rêveur
    • Géo Norge : Zoziaux / Monsieur / Oubli / Totaux / La Faune / On peut se tromper / Chant du merle / Si...si
    • René de Obaldia : Dimanche [+ CRÉATION] / Moi j'irai dans la lune / J'ai trempé mon doigt dans la confiture / Chez moi / Le plus beau vers de la langue française / Manège
    • Emmanuelle Parrenin : voir COMPTINES et PETITS POÈMES ALPHABÉTIQUES,avec les JOURS, les MOIS, et avec les NOTES de MUSIQUE  (page 1)
    • Louisa Paulin : Chanson de mariage / Chanson pour rire [+ CRÉATION]
    • Georges Perec :  Déménager [+ CRÉATION] / Vocalisations
    • Benjamin Péret :  S'essoufler / Les temps révolus
    • Francis Ponge :  Notes prises pour un oiseau [+ CRÉATION] / L'allumette / Le savon
    • Christian Poslaniec :  Mon arbre à moi / Cheval d'avril / Douze ans / Pêchette surprise / La tanche
    • Jacques Prévert : Cortège [+ CRÉATION] / Soyez polis / Bain de soleil / L'amiral / Frontières / Et la fête continue / Le coquillage / Chanson pour chanter à tue-tête et à cloche-pied / Les animaux ont des ennuis / Être ange / Quartier libre / Les belles familles / J'ai vu passer un homme / La pêche à la baleine / Mea culpa et Sans faute [+ CRÉATION] 
  • - - - cliquer ici pour aller à la page 9 - - - 

    • Raymond Queneau et l'OULIPO : Pour un art poétique / Cent mille milliards de poèmes [+ CRÉATION] / La Cimaise et la Fraction  [+ CRÉATION]  / Cris de Paris / La fourmi et la cigale / Maigrir / Pauvre type / Encore l'art po / L'arbre qui pense / Égocentrisme
    • Jean-Claude Renard : Cache-cache (comptine) : voir COMPTINES, CHANSONS et PETITS POÈMES DIVERS (page 1)
    • Jules Renard : Histoires Naturelles [+ CRÉATION]
    • Yak Rivais : Cauchemar (tautogramme)
    • Ghislaine Roman : Si / Peut-être [+ CRÉATION]
    • Jacques Roubaud : Le microbe / La vache : description [+ CRÉATION]
    • Jean Rousselot : Chanson du possible / Les pommes de lune / L'ordinateur et l'éléphant / On n'est pas n'importe qui / Pas de vacances 
    • Claude Roy : L'excès des petits noms d'amitié / L'affable La Fontaine / Avec des si.. [+ CRÉATION] / L 'enfant qui battait la campagne / La clef des champs / L'oiseau voyou / Le chat blanc / Limerick des gens excessivement polis / Étourdis étourneaux / L'escargot matelot
    • Joël Sadeler : Fable / La fourmi et la cigale / Puce / Boulevard Auguste Blanqui / Pigeons / Allergie / Au feu
    • Gilbert Saint-Pré : Les perles de rose / Du temps de nos rois / Le hibou
    • Paul Savatier : La linotte / le dromadaire / le kangourou (comptines) 

    - - - cliquer ici pour aller à la page 10 (dernière) - - - 

    • Philippe Soupault : Grammaire / En cadence  /Ah bien c'est du joli / C'est vrai / Du jour au lendemain / Pleine Lune / C'est demain dimanche / Pour Alice / Mélancolie / Chassé-croisé / Chanson du rémouleur [+ CRÉATION]
    • Lucie Spède : Définition / Le mille-pattes / Oh dodo / Météo / Le monde à l'envers
    • Roland Topor : Le clown Coquelicot (comptine) : voir COMPTINES, CHANSONS et PETITS POÈMES DIVERS (page 1)
    • Tristan Tzara et Le Mouvement Dada : Chanson Dada / Pour faire un poème dadaïste [+ CRÉATION]
    • Paul Vaillant-Couturier : L'alphabet [+ CRÉATION]
    • Charles Van Lerberghe : Mon rire
    • Paul Verlaine : Impression fausse
    • Boris Vian : Un poisson d'avril / Si les poètes étaient moins bêtes [+ CRÉATION] / Je veux une vie en forme d'arête / Y en a qui ont des trompinettes / La complainte du progrès
    • Louise de Vilmorin : Récitez-moi votre leçon / Vers holorimes / Palindromes / Poème phonétique / L'île / Fado
    • Paul Vincensini : Moi j'ai toujours peur du vent / Le petit grillon / Le parapluie / Toujours et Jamais [+ CRÉATION]  / Moi dans l'arbre / Les papillons / Moi l'hiver je pense  / Qu'est-ce qu'ils bouffent

    Posté par de passage à 23:54 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

    PP 09 : L'humour en d'autres langues

    - TEXTES traduits d'autres langues -

    Ce paragraphe renvoie à une sélection de textes d'humour, parmi ceux déjà placés sur ce blog pour le Printemps des Poètes 2008 sur le thème "Éloge de l'Autre", dans la catégorie PRINT POÈTES 2008 : L'AUTRE (Monde)

    Comptines

    Cliquez ici pour accéder aux textes des poèmes de la liste ci-dessous : L'HUMOUR des COMPTINES - ANGLAIS et ESPAGNOL

    Comptines, chansons en anglais (traductions incomplètes)

    • Chansons : Aimes-tu les chats ? / Little Bo-Peep / Polly, mets la bouilloire à chauffer
    • Comptines rythmées : Pussy cat, pussy cat / The little mouse / The cat and the fiddle / Cock crow / How doth the little crocodile / This little piggy 

    Comptines, jeux en espagnol

    • Comptines, jeux de doigts : Chocolat / Escargot / Cinq poussins / Celui-ci a trouvé un oeuf / Ma mémé* avait un chat
    • Chansons et poésies populaires : J'ai une poupée / Les poussins
    • Devinettes poétiques : deux textes

    Poèmes

    Cliquez ici pour accéder aux textes des poèmes de la liste ci-dessous :  L'HUMOUR des POÈTES - ANGLAIS et ESPAGNOL

    Poèmes en anglais

    • Angleterre : Pas de poèmes, voir les COMPTINES ci-dessus
    • États-Unis d'Amérique : Emily Dickinson : Le rossignol
    • Irlande Samuel Beckett : La mouche

    Poèmes en espagnol

    • Cuba Nicolas Guillén : Une chanson pour les enfants antillais / Un long lézard vert
    • Guatemala Humberto Ak’abal Jaguar :  Je vole / Les lucioles
    • Mexique, poésie aztèque Miguel León-Portilla : Le lapin de la lune
    • Espagne
      Federico García Lorca : Orange et citron / Eau, où vas-tu ? / Août /Chanson bête
      José Agustín Goytisolo :  Il était une fois
      Antonio Machado : La place / Le soleil est une boule de feu

    Poèmes d'autres langues

    Cliquez ici pour accéder aux textes de la liste ci-dessous : L'HUMOUR des POÈTES - AUTRES LANGUES (sauf anglais-espagnol)

    • Maroc - Tahar Ben Jelloun : poème extrait du recueil "Les Amandiers sont morts de leurs blessures"
    • Arctique (Inuits) - auteurs anonymes : Le corbeau / Chant d'Anudadak / La noisette / Comment l’eau a commencé à jouer / Festins
    • Inde - Toukârâm : Psaume
    • Belgique - Julos Beaucarne et Marina Missier : Ton voisin est étranger
    • Bretagne - Anjela Duval : Papillon et Abeille
    • Provence - Frédéric Mistral : Le grippe-rossignol
    • Languedoc - Max Rouquette : Le crapaud
    • Kurdistan - Kamuran Aali Bedir Khan : Ris
    • Portugal - Fernando Pessoa  : Comme des nuages dans le ciel
    • Roumanie, poètes roumains et Tsiganes - Jenuz DukaLe toit de notre maison (chanson)
    • Russie - Mikhaïl Lermontov : Le voilier /  Sacha Tchiorny : La fête de la forêt / Daniil Kharms (ou Harms) : Un tigre dans la rue / Un homme s'en alla / Samuel Marchak Les bagages / L'hurluberlu / Guenrikh Sapguir : Le capricorne / Les mots de couleur
    • Turquie - Nazim Hikmet : Le globe / J'ai un arbre en moi
    • Nouvelle-Calédonie - auteur anonyme : Berceuse de la chenille


    Posté par de passage à 23:52 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

    PP 09 - COMPTINES avec l'ALPHABET, les NOTES de MUSIQUE, la SEMAINE, les MOIS

    - Comptines avec l'alphabet -

    L'étourdi

    ABC
    qui a vu passer
    DEF
    la tête à Joseph
    GHI
    quand elle est partie
    JKL
    elle avait des ailes
    MNO
    pour aller là-haut
    PQR
    voler dans les airs
    STU
    n'est pas revenue
    VW
    pour la retrouver
    XYZ
    il faut que tu m'aides.

    Michel Beau ("Jonglerimes" - Éditions Nathan, 1980)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    On trouvera cette comptine en texte intégral au paragraphe Robert Gélis :

    Alphabet

    A B C D
    Je ne veux pas céder !
    E F G H
    Il faut que je me fâche !
    I J K L
    Cette sacrée demoiselle

    ...... pour la suite voir Robert Gélis

    Robert Gélis ("En faisant des galipoètes" - Anthologie de Poche - Éditions Magnard, 1983)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Le chat (comptine adaptée)

    A, B, C, D,
    le chat s'est décidé
    E, F, G, H,
    à saisir une hache
    I, J, K, L,
    pour couper la ficelle
    M, N, O, P,
    où le jambon salé
    Q, R, S, T,
    est pendu tout l'été
    U, V, W,
    le jambon est tombé
    X, Y, Z,
    sur son dos raide.

    Le voici étourdi
    et nous avons le temps
    de redire à présent
    notre alphabet sans lui.

    A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.

    logo_cr_ation_po_tiqueComptine alphabétique

    Ces comptines peuvent aider à mémoriser l'alphabet (c'est déjà ça!). On peut en construire sur ces modèles en regroupant, comme pour les comptines numériques, les lettres par ensembles de 5 ou 6 de manière à réduire le texte d'accompagnement. (voir les Comptines numériques qui suivent). Toujours sur le mode humoristique.

    Exemple (proposé par le blog) :

    A, B, C, D, E , la poule a pondu des oeufs
    F, G, H, I, J, dans un panier elle les a mis
    K, L, M, N, O, mais ils sont tombés dans l'eau
    P, Q, R, S, T, ils ont appris à nager
    U, V, W, X, Y, puis ils se sont mis au sec

    ... (un temps)
    "On a oublié le Z" *.

    *variante : "Z,  sans que personn' ne les aide".

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    - Comptines avec les notes de musique -

    Rossignol
     
    Rossignol joli
    Do si do ré mi
    Joli rossignol
    Mi fa mi fa sol
    Rossignol cendré
    Fa sol fa mi ré
    Fais chanter l'écho
    Fa sol mi ré do

    Pierre Roy

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    La gamme

    Qui chante en do ?
    L'escargot !
    Qui chante en ré ?
    L'araignée !
    Qui chante en mi ?
    La fourmi !
    Qui chante en fa ?
    Le lama !
    Qui chante en sol ?
    La boussole !
    Qui chante en la ?
    Le cobra !
    Qui chante en do ?
    Le chameau !
    Mais moi je chante de bas en haut :
    Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do !

    Jacques Charpentreau

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Au bois de Panama 

    cette autre comptine-poème du même auteur est rangée au paragraphe Jacques Charpentreau

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Comme mon papa

    Do, ré, mi, fa, sol
    je vais à l'école
    fa, sol, la, si, do,
    je saurai bientôt
    do, si, la, sol, fa
    comme mon papa
    sol, fa, mi, ré, do,
    lire les journaux.

    Michel Beau ("Jonglerimes" - Éditions Nathan, 1980)

    logo_cr_ation_po_tiqueComptine avec les notes de musique

    Les notes de la gamme, au nombre de huit seulement, permettent la réalisation de comptines plus courtes que les comptines alphabétiques, mais le principe est le même. Voir aussi Louise de Vilmorin, pour un texte phonétique dans lequel les notes de musique ont leur place.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    - Comptines  temporelles -

    avec les jours de la semaine

    partition_lundi_matin

    Une chanson traditionnelle pour commencer (variante : "le roi, sa femme et le p'tit prince") :

    L'empereur, sa femme et le petit prince

    Lundi matin, l'emp'reur, sa femme et le p'tit prince
    Sont venus chez moi pour me serrer la pince
    Comme j'étais parti
    Le p'tit prince a dit :
    "Puisque c'est ainsi nous reviendrons Mardi!"
    Mardi matin, l'emp'reur, sa femme et le p'tit prince
    Sont venus chez moi pour me serrer la pince
    Comme j'étais parti
    Le p'tit prince a dit :
    "Puisque c'est ainsi nous reviendrons Mercredi!"

    [on continue] :
    Mercredi matin...
    Jeudi matin...
    Vendredi matin...
    Samedi matin...
    Dimanche matin, l'emp'reur, sa femme et le p'tit prince
    Sont venus chez moi pour me serrer la pince
    Comme j'n'étais pas là
    Le p'tit prince se vexa :
    "Puisque c'est comme ça nous ne reviendrons pas! "

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Une comptine express (texte adapté par le blog) :

    Bonjour lundi !
    Comment va mardi ?
    - Très bien, mercredi.
    Je viendrai jeudi
    pour dire à vendredi
    qu'il se prépare samedi
    à danser dimanche.

    logo_cr_ation_po_tiqueComptine des jours de la semaine

    Cette comptine peut aider à mémoriser les jours de la semaine, dans l'ordre chronologique (oui, c'est déjà ça). Elle ne se prête pas facilement à la construction d'une histoire séquentielle, ni à une mise en rimes autre qu'en "i".
    On peut cependant tourner la difficulté en situant ailleurs rimes ou asonances, et créer avec les noms des jours une comptine en forme d'emploi du temps plutôt inhabituel (cf le poème de Luc Bérimont Emploi du temps, qu'on trouvera plus haut dans cette page).

    Exemple :

    Le lundi je pilote un avion
    Le mardi je joue d' l'accordéon
    Le mercredi je reste au lit (pour structurer l'emploi du temps un  minimum !)
    Le jeudi je danse le tango
    Le vendredi je fais le zigoto
    Le samedi je pèle des oranges
    et le dimanche je les mange.

    (texte proposé par le blog)

    Au paragraphe "Corinne Albaut", un peu plus bas, on trouvera la comptine "Sept jours sur sept" avec d'autres idées pour la création poétique" :

    Sept jours sur sept 

    Sept jours, dans la semaine,
        Pour porter tout ce que j'aime.
    Lundi, mon tee-shirt canari,
        Mardi, mon pull gris souris,
    (...)

    • La suite plus bas au paragraphe Corinne Albaut , avec des idées pour la création poétique.

    Corinne Albaut ("Comptines pour compter" - collection "Les Petits Bonheurs", Actes Sud Junior, 1997)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Une autre comptine, qui rime en "i" cette fois :

    Le lundi tout petit
    le mardi tout gentil
    le mercredi à l'abri
    le jeudi étourdi
    le vendredi dégourdi
    le samedi endormi
    et le dimanche tout recommence


    anonyme

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    avec les saisons

    En automne, tout m'étonne.
    En hiver, j'espère.
    Au printemps, j'apprends.
    L'été : j'aurai tout oublié !


    anonyme

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    avec les mois de l'année

    Cette chanson est interprétée par Anne Sylvestre et Manick (paroles d'Emmanuelle Parrenin) :

    La chanson des 12 mois

    C'est janvier le premier né,
    sa couronne sur la tête,
    il dévore une galette!

    Février c'est le second,
    qui s'enrhume et qui grelotte,
    qui réclame une bouillotte.

    Regardez le mois de mars,
    il dessine sur les branches
    des pétales de soie blanche.

    Le suivant s'appelle avril
    et c'est le mois qui réveille
    les oiseaux et les abeilles.

    Quand le mois de mai s'en vient,
    il met tout le monde à l'aise
    devant un panier de fraises.

    Pour fêter le mois de juin,
    il faut entrer dans la danse
    du soleil et des vacances.

    En juillet s'en va dormir
    entre deux bottes de paille
    la chevelure en bataille.

    Le mois d'août n'est qu'un voyou,
    il invente des orages
    pour taquiner les nuages.

    Et septembre tout doré
    prend la route de l'école
    sous les feuilles qui s'envolent.

    C'est octobre le suivant
    qui te fait une frimousse
    parsemée de tâches rousses.

    Et novembre tout en gris
    se dépêche dans la brume
    d'attraper son premier rhume.

    C'est décembre le dernier
    qui réclame à tous ses frères
    des cadeaux d'anniversaire.

    Emmanuelle Parrenin

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Pour construire une comptine à la manière de, il y a aussi ce beau poème d'Alain Bosquet (1919-1998). Ne pas oublier de "s'amuser" en l'imitant :

    Les mois de l’année

    Janvier pour dire à l’année "bonjour !"
    Février pour dire à la neige "il faut fondre"
    Mars pour dire à l’oiseau migrateur "reviens"
    Avril pour dire à la fleur "ouvre-toi"
    Mai pour dire "ouvriers nos amis"
    Juin pour dire à la mer "emporte-nous très loin"
    Juillet pour dire au soleil "c’est la saison"
    Août pour dire "l’homme est heureux d’être homme"
    Septembre pour dire au blé "change-toi en or"
    Octobre pour dire "camarades la liberté"
    Novembre pour dire aux arbres "déshabillez-vous"
    Décembre pour dire à l’année " adieu, bonne chance"
    Et douze mois de plus par an,
    Mon fils,
    Pour te dire que je t’aime.

    Alain Bosquet

    logo_cr_ation_po_tiqueComptine des mois de l'année

    Exemples de structures imitées de ce poème :

    Janvier pour dire, pour dire à ... / Janvier pour ... + verbe d'action / Janvier parce que... / etc.

    bandeau_retour_sommaire



    Posté par de passage à 23:50 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

    PP 09 : COMPTINES NUMÉRIQUES

    - Comptines numériques -

    Cette comptine présente de nombreuses variantes, suivant les époques et les régions de France.

    En voici une version "classique" dans la première strophe en couleur, utilisable directement pour rythmer un jeu de balle au mur. La deuxième strophe développe l'histoire :

    Je joue à la balle

    Je joue à la balle
    Contre la muraille,
    Un peu plus haut
    Je casse un carreau,
    Un peu plus bas
    Je tue mon chat.

    La balle roule
    Dans un fossé,
    Un homme passe,
    Me la ramasse,
    La met dans sa poche
    Et puis s'en va.
    Je monte à ma maison :
    Mon père lisait,
    Ma mère cousait,
    Mon petit frère dormait,
    Et moi je pleurais.
    Mon père me dit :
    "Pour ta pénitence,
    Tu feras
    Trois tours de France."
    Un, deux, trois.

    logo_cr_ation_po_tiqueComptines pour jouer à la balle, à la corde ...

    Voir pour la création poétique de ce type de comptines le paragraphe Pierre Béarn et le poème "Balle".

     

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    1, 2, 3 nous irons au bois

    Un deux trois
    nous irons au bois
    quatre cinq six
    cueillir des cerises
    sept huit neuf
    dans un panier neuf
    dix onze douze
    elles seront toutes rouges.

    logo_cr_ation_po_tiqueComptines numériques

    • On observera dans les comptines présentées ici, qui ne sont pas toujours amusantes, différentes formes d'organisation. On se procure des rimes et des assonances en regroupant les suites de nombres, ce qui réduit la difficulté de recherche et permet de raccourcir le texte.
    • Un, deux, trois (ci-dessus) rime avec le son oi, et on arrive à douze (on n'y est pas obligé!) en seulement quatre étapes.
    • Plus loin, on trouve des suites de deux nombres : "un, deux, vl'à les oeufs / trois quatre, faut les battre "... et il faut six étapes pour atteindre dix, etc.
    • Choisir donc d'abord le modèle à construire, repérer les rimes et assonances nécessaires, rechercher, lister les mots qui conviendront. Laisser l'imagination déborder, thème de l'humour oblige.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Pimpanicaille

    Pimpanicaille,
    Le roi des papillons,
    En se faisant la barbe
    Se coupa le menton.
    Une, deux, trois de bois;
    Quatre, cinq, six de buis;
    Sept, huit, neuf de boeuf;
    Dix, onze, douze de bouse;
    Va-t'en à Toulouse.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Plusieurs des comptines qui suivent ont été empruntées ici : http://www.crdp-strasbourg.fr/cddp68/maternelle

    Les oeufs

    1, 2, v'là les oeufs
    3, 4, faut les battre
    5, 6, c'est Alice
    7, 8 qui les cuit
    9, 10, c'est Félix
    11, 12 qui les couve

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    La poule

    1, 2, 3
    4, 5, 6
    7, 8, 9
    Moi je compte jusqu'à neuf
    Avant de pondre mon œuf.
    1, 2, 3
    4, 5, 6
    Si je compte jusqu'à six,
    Mon œuf est en pain d’épice
    1, 2, 3
    Si je compte jusqu'à trois,
    Mon œuf est en chocolat.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    1,2,3, le lapin

    1, 2, 3,
    le lapin
    est dans les bois,

    4, 5, 6,
    il va faire
    de l’exercice,

    7, 8, 9,
    il court plus vite
    que le bœuf,

    10, 11, 12,
    c’est la poule
    qui est jalouse !

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    J'ai trouvé un œuf

    1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
    J'ai trouvé un œuf
    Sous la queue d'un bœuf

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Ma petite vache a mal aux pattes

    1, 2, 3, 4
    Ma petite vache a mal aux pattes
    Tirons-la par la queue
    Elle ira bien mieux.

    Comptine du Canada

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Chaussettes

    Chaud un, chaud deux, chaud trois, chaud quatre, chaud cinq, chaud six, chaussettes !

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Reines

    Une reine,
    deux reines,
    trois reines,
    quatre reines,
    cinq reines,
    six reines*

    *sirènes

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    A la une...

    À la une, il perd une prune
    À la deux, il perd deux œufs
    À la trois, il perd trois noix
    À la quatre, il perd quatre tomates
    À la cinq, il perd cinq petits pains
    À la six, il perd six saucisses
    À la sept, il a tout semé
    À la huit, a-t-il tout ramassé ?

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Autres comptines d'auteurs :

    Comptine des canards sauvages (début)

    Trois pleins d'air
    Deux pains durs
    Un pin d'or
    Sors !

    Quatre à quatre
    Cinq agates
    Qui cahotent
    Saute !

    ...

    Pierre Ferran (le texte intégral est plus loin, avec les poèmes de cet auteur)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Le dindon et Dans mon filet à papillons

    de Pierre Coran, sont rangées au paragraphe de cet auteur,un peu plus loin 

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    L’ogre (début)

    J’ai mangé un œuf
    Deux langues de bœuf ...

    Maurice Carême (le texte intégral est plus loin, avec les poèmes de cet auteur)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Comptine additive :

    Un éléphant se balançait ...

    Un éléphant se balançait
    sur une toile d'araignée
    Il y trouva tant d'agrément
    qu'il alla chercher
    un deuxième éléphant ...

    Deux éléphants se balançaient
    sur une toile d'araignée
    Ils y trouvèr'ent tant d'agrément
    qu'ils allèr'ent chercher
    un troisième éléphant ...

    Trois éléphants se balançaient
    sur une toile d'araignée
    etc

    Comptine traditionnelle de Provence

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    logo_cr_ation_po_tiqueComptines additives et soustractives

    • Deux comptines "les lapins coquins" et "Les mésanges" sont rangées dans la catégoriePRINT POÈTES 2009 : JEAN TARDIEU pour la création poétique de comptines suivant l'ordre croissant ou décroissant.

      bandeau_retour_sommaire



    Posté par de passage à 23:44 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

    PP 09 - COMPTINES DIVERSES

    - Comptines diverses -

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    1. Comptines anonymes et traditionnelles :

    Le cheval de bois

    Dame, belle dame, au pas grave et lent,
    Une, deux,
    De ton fier cheval, de ton cheval blanc,
    Sans me regarder, tu vas fièrement,
    Une, deux.

    Si je le voulais, j'irais comme toi
    Une, deux,
    Sur un vrai cheval, mais le mien, à moi,
    M'obéit bien mieux, car il est en bois.
    Une, deux.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Une souris verte

    Une souris verte,
    Qui courait dans l'herbe,
    Je l'attrape par la queue,
    Je la montre à ces messieurs.

    Ces messieurs me disent :
    " Trempez-la dans l'huile,
    trempez-la dans l'eau,
    ça fera un escargot tout chaud !

    Traditionnel

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    C’est qui ?

    C’est la poule grise,
    Qui pond dans l’église,
    C’est la poule noire,
    Qui pond dans l’armoire,
    C’est la poule brune,
    Qui pond dans la lune,
    C’est la poule blanche,
    Qui pond sur la planche.

    Comptine traditionnelle du Périgord

    logo_cr_ation_po_tique

    Comptine "C'est ... qui..."

    Répétition de la même structure, jeu avec les rimes et les assonances.
    exemple : Drôles d'oiseaux
    C'est le moineau / Qui fait son nid dans un tonneau

    C'est l'alouette / Qui fait son nid dans la brouette
    C'est ...

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Deux comptines qui jouent sur les sonorités :

    Amstramgram*

    plouf plouf
    amstramgram*
    pique et pique et colégram
    bourre et bourre et ratatam
    amstramgram

    *variante :

    Am, stram, gram

    Am, stram, gram
    Pic et pic et colégram
    Bour et bour et ratatam
    Am, stram, gram

    Comptine traditionnelle

    - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Timélou lamélou

    Timélou lamélou
    Panpan timéla
    Padi lamélou
    Coucoudou
    La baya
    ah!

    Comptine traditionnelle (datée de La Belle époque)

    - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Un petit bonhomme

    Un petit bonhomme
    Assis sur pomme,
    La pomme dégringole,
    Le petit bonhomme s’envole
    Sur le toit de l’école.

    Traditionnel

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Les mensonges

    Ah ! j'ai vu, j'ai vu.
    Compèr' qu'as-tu vu ?
    J'ai vu une vache,
    Qui dansait sur la glace,
    À la Saint Jean d'été.
    Compèr' vous mentez.

    Ah ! j'ai vu, j'ai vu.
    Compèr' qu'as-tu vu ?
    J'ai vu une grenouille,
    Qui faisait la patrouillle,
    Le sabre au côté.
    Compèr' vous mentez.

    Ah, j'ai vu j'ai vu
    Compèr' qu'as-tu vu ?
    J'ai vu un loup,
    Qui vendait des choux,
    Sur la place Labourée*. *
    variante : "du marché"
    Compèr' vous mentez.

    Oh, j'ai vu j'ai vu
    Compèr' qu'as-tu vu ?
    J'ai vu une anguille,
    Qui coiffait sa fille,
    Pour s'aller marier.
    Compèr' vous mentez.

    Chanson-comptine traditionnelle du XVIIIe siècle

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Jamais on n'a vu...

    Jamais on n'a vu, vu, vu
    jamais on n'verra, ra, ra
    la queue d'une souris, ris, ris
    dans l'oreille d'un chat, chat, chat.

    Comptine traditionnelle

    Il y a des variantes, en voici une :

    Jamais on n'a vu
    Jamais on n'verra
    Un petit chien
    Porter des lunettes
    Jamais on n'a vu
    Jamais on n'verra
    Le nez d'une souris
    dans l'oreille d'un chat.

    logo_cr_ation_po_tique Comptines sur les modèles "Ah j'ai vu, j'ai vu..." et "Jamais on n'a vu ..."

    "Ah j'ai vu, j'ai vu..."
    Le premier modèle compose un dialogue, dont on peut garder le personnage ou lui donner un nom (Compère est un vieux mot), remplacé par X dans l'exemple qui suit. Les deux premiers vers riment (loup/chou ; vache/glace - assonance) et le dernier vers du mensonge devra rimer si possible en "é" avec "mentez". On acceptera, puisqu'elle est dans la version originale, l'apparente contradiction entre le tutoiement et le vouvoiement.
    Une autre option consiste à ne pas utiliser la forme dialogue à chaque strophe, mais une suite de "mensonges" qui réunit toutes les productions retenues. On peut alors introduire la comptine par Compèr qu'as-tu vu ? , énoncer la suite de mensonges, et terminer par Compèr' vous mentez.

    Ex : Ah ! j'ai vu, j'ai vu... / X qu'as-tu vu ? /
    J'ai vu une poule /qui jouait aux boules /avec un oeuf carré /
    X vous mentez

    "Jamais on n'a vu ..."
    La rime ici est un son voyelle commun à deux finales de vers. Sur cette structure question-réponse : Jamais on n'a vu, vu, vu, jamais on n'verra, ra, ra... on pourra proposer un jeu phonologique oral avec des sons voyelles (a, i, o, u , ou...). Les mots seront regroupés par rime commune. On cherchera à construire des situations impossibles et amusantes, comme dans la comptine. 

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    2. Comptines d'auteurs divers :

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Les trois classes

    Dans la classe
    de Monsieur Leblond,
    On cultive des potirons.

    Dans la classe
    de Madame Levert

    (...)

    • La suite plus bas au paragraphe Corinne Albaut , avec des idées pour la création poétique.

    Corinne Albaut ("Comptines pour la rentrée des classes" - collection "Les Petits Bonheurs", Actes Sud Junior, 1997)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Comptine du trappeur (début du texte)

    Toi, renard bleu,
    je t’aime un peu.
    Toi, castor blanc,
    passablement.
    ...


    Bernard Lorraine - voir le paragraphe de l'auteur pour la suite

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Les petits lapins

    Deux petits lapins,
    quatre pommes de pin
    ont déjeuné à Moscou,
    ont soupé à Tombouctou,
    sont rentrés coucher
    chez
                   nous.

    Guy-Charles Cros

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Le clown Coquelicot

    Un clown rigolo
    Qui s'appelait Coquelicot
    Je lui donne une claque
    Ca le rend patraque
    Je lui donne un baiser
    Il tombe de côté
    Il tombe sur un os
    Ca lui fait une bosse
    Il tombe dans le feu
    Ca lui fait des bleus
    Ouie ! Aïe ! Ca me fait mal !
    J'ai le nez qui mouille
    Comme une grenouille

    Roland Topor (dans "60 poèmes et 60 comptines" - éditions Le Centurion)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Cache-cache

    Dans la maison
    Broute un bison.
    Dans le buffet
    Rit un orvet.
    Dans le tiroir
    S’éveille un loir.
    Dans le placard
    Guette un guépard.
    Dans le fauteuil
    Niche un bouvreuil.

    Jean-Claude Renard

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    La linotte

    Je suis idiote
    dit la linotte.
    J'ai oublié mes bottes,
    ma redingotte,
    et ma culotte.

    […]

    Le dromadaire

    Un jour au Caire
    un dromadaire
    entra chez un libraire
    et prit une grammaire.
    C'est pas vrai, ça fait rien,
    ça sera vrai demain

    […]

    Le kangourou

    Le papa kangourou
    N’est pas un loup-garou,
    C’est un sauteur,

    […]

    lire la suite de ces trois comptines au paragraphe de l'auteur :
    Paul Savatier

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Dans le panier

    Qu’y a-t-il dans le panier ?
    - De la paille.
    Qu’y a-t-il dans la paille ?
    - Une poule.
    Qu’y a-t-il sous la poule ?
    - Un oeuf.
    Qu’y a-t-il dans l’oeuf ?
    - Le blanc.
    Qu’y a-t-il dans le blanc ?
    - Le jaune.
    Qu’y a-t-il dans le jaune ?
    - Une aiguille.
    Qu’y a-t-il dans l’aiguille ?
    - Un trou.
    Qu’y a-t-il dans le trou ?
    - Une grosse bête qui court après toi.

    Georges Jan ("Il était une fois, la poésie" - Éditions Messidor La Farandole, 1974)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Le petit pou

    Assis sur le genou
    d'un hibou
    le petit pou
    cherchant son joujou
    ...


    Robert Clausard - voir le paragraphe de l'auteur pour la suite

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Comptine du pacha

    Le pacha
    Des émirats
    A plus de chats
    Que de rats

    Les souris
    Se le sont dit
    Et sont parties
    Pour Paris

    Le pacha
    Ébaudi
    Et ses chats
    Ébahis
    Restent là
    Aujourd'hui
    Et c'est toi
    Qui es sorti.


    Bernard Clavel ("Rouge pomme" - Éditions L'École des Loisirs, 1982)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Les comptines sont en général très rythmées. Les enfants utilisent celle-ci dans un jeu d'"élimination". Ils forment un cercle, et le meneur de jeu désigne successivement chacun des participants en scandant la comptine syllabe par syllabe. Celui sur qui "tombe" le "hors" de "dehors" est éliminé. D'autres comptines, c'est leur rôle initial, serviront au contraire à désigner quelqu'un.

    Quelle heure est-il ?

    Bonjour Madame.
    Quelle heure est-il ?
    Il est midi.

    Qui est-ce qui l'a dit ?
    La petite souris.

    Où est-elle ?
    Dans la chapelle.

    Qu'y fait-elle ?
    De la dentelle.

    Pour qui ?
    Pour les dames de Paris
    Qui portent des souliers gris.

    Pin pon d'or
    La plus belle, la plus belle,

    Pin pon d'or
    La plus belle est en dehors.

    Traditionnel

    logo_cr_ation_po_tique Comptines questions-réponses

    Les comptines qui précèdent s'apparentent à un jeu question-réponse. Sur ce modèle, on peut imaginer un dialogue autour d'un thème.

    • La première comptine est construite en "poupées russes" (comme le poème de Charpentreau Dans notre ville il y a ...). On apportera de la fantaisie avec des contradictions, des impossibilités, et peut-être une surprise finale.
    • La seconde comptine, fait penser au dialogue "loup y-es tu ?" (en moins inquiétant). De la même manière, on pourra s'amuser à décaler les réponses aux questions avec des rimes ou des assonances.

    exemple (proposé par le blog) :

    Bonjour madame la souris
    Qu'avez-vous mangé à midi ?
    -  Un très gros chat
    -  Je ne vous crois pas
    -  Alors c'était une vache à lait
    -  Je le crois, vous vous êtes tâchée.

    • En gardant la structure dialogue mais avec  des éléments de phrase indépendants, dissociés, l'exercice se rapproche du  jeu du Cadavre exquis (cf André Breton).


    Posté par de passage à 23:40 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

    PP 09 - l'humour des HAÏKUS

    - Haïkus -

    Les haïkus de ce paragraphe sont empruntés à "Ploc, la revue du haïku" , publication gratuite proposée à l'adresse www.100pour100haiku.fr. au format pdf.

    La revue consacre une grande partie de son intéressant n°18 de décembre 2008 à l'humour dans le haïku, documenté et classé par genre. Vous y trouverez forcément d'autres textes et des idées pour en produire avec les élèves.

    D'autres haïkus sur ce blog avec une présentation de ce type de poésie ici : HAÏKUS - poésies des saisons

    Auteurs traditionnels ou modernes japonais :

    après avoir mangé
    des pommes volées
    mal au ventre

    - - - -

    je veux dormir
    tue les mouches
    mais sans bruit !

    - - - -

    Dites leur bien
    que j’étais un mangeur de kakis
    aimant les haïkus

    Shiki Masaoka (1866-1902)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Dans la vapeur du bain
    Se dressent
    Deux crânes rasés

    Natsume Sōseki (1867-1916)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    sur la cane qui la frappe
    se pose
    la libellule

    Kôhyô (1866-1903)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    sous le divin nez
    du divin Bouddha
    pend une morve de glace

    - - - -

    Début de printemps
    Aux sottises s’ajoutent
    De nouvelles sottises

    Kobayashi Issa (1763-1828)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    j’ai manqué mon coup
    la tête du clou
    est toute tordue

    Hosai Ozaki (1885-1926)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Auteurs modernes occidentaux :

    Voies désaffectées
    plus de trains à regarder
    des vaches ruminent

    Patrick Druart (France ,contemporain)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Somnolant dans l'herbe
    J'ai servi de montagne
    À deux ou trois fourmis

    Thierry Cazals

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Le soleil couchant
    A germé
    Dans les citrouilles

    Françoise Naudin

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    La petite fille
    A enjambé la chenille
    D'un pas de géante

    Françoise Naudin

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    une poule dans la rue
    le coq fait une drôle de tête
    derrière le grillage

    Luc Bordes (France, contemporain, dans "L’esprit du promeneur", éditions Publibook, 2003)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    la cheminée démontée
    grand-père continue
    à casser du bois

    Klaus-Dieter Wirth (Allemagne,contemporain, traduction)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Bras croisés
    Sous la lune
    Au milieu des vaches

    Jack Kerouac (États-Unis d'Amérique, 1922-1969, traduction)

    logo_cr_ation_po_tiqueHaïkus et poèmes courts

    Dans sa forme traditionnelle et codifiée, le haïku est essentiellement un poème court de 3 lignes sur le thème des saisons. Les 3 vers comptent 5, 7 et 5 syllabes.
    On pourra s'affranchir de cette règle stricte en gardant  à l'esprit que le contenu du haïku est une image, un instantané qui doit donner une représentation forte de la scène suggérée.

    exemple : janvier tout blanc / feuille d'automne au cerisier / un rouge-gorge



    Posté par de passage à 23:26 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]

    PP 09 - JEUX POÉTIQUES : CHARADES, DEVINETTES, ACROSTICHES, SUITE DE SYLLABES

    logo_cr_ation_po_tique

    - Jeux poétiques proposés par le blog - 

    1. Charade

    La charade prendra la forme d'un petit poème, avec rimes ou assonances.
    Choisir un mot à découper en deux, trois ou quatre parties. Chaque partie devra être phonétiquement un mot d'une ou deux syllabes qui fera l'objet d'une définition plus ou moins énigmatique.

    Exemples et solutions :
    Dans l'exemple 1A (écho-logis), le mot est coupé  en deux parties de deux syllabes chacune. On peut proposer 2 parties imbriquées, comme dans la charade 2B (école / logis), ou même 4 parties (haie / col / eau / gît)...

    charade 1A

    Mon premier n'est pas un perroquet
    mais il répète sans raison.


    Mon second est peut-être une maison.

    Mon tout s'intéresse forcément
    à notre environnement. 

    - - - -  - - - - - - - - - - - - - -- -  - - - - - - - - - --

    charade 1B

    Tu vas à mon premier
    en quittant mon second,
    la maison,

    et tu  apprends mon tout dans mon premier
    pour respecter
    la nature et les êtres
    car l'environnement
    c'est important
    pour la planète.

    Dans l'exemple 2 (té / ver - fin du mot "hiver"), le mot est composé de deux parties "naturelles". 

    - - - -  - - - - - - - - - - - - - -- -  - - - - - - - - - --

    charade 2

    Mon premier se boit et se voit à la fin de l'été
    chaud ou froid comme vous voulez

    Mon second marque la fin de l'hiver
    c'est la couleur que je préfère

    Et mon tout se prépare
    et se sert
    à cinq heures en Angleterre.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - -

    logo_cr_ation_po_tique 2. Devinette (les solutions sont écrites en petit et à l'envers)

    La devinette prendra également la forme d'un petit poème.
    Le mot à deviner, en général objet ou animal (mais on peut jouer par exemple avec les noms de métiers) peut se trouver caché dans le poème, en acrostiche (voir plus bas), en anagramme  (exemple 2), ou sous la forme d'une rime incomplète qui termine le dernier vers (ex 1).

    Exemple 1 (rime manquante) :

    Devinette-rime

    J'en fais voir de toutes les couleurs
    Je me déguise, me confonds
    Changez d'idée cent fois dans l'heure
    On vous traitera de  - ?? -

    - - - - - - - - - - -- - - - - -  solution : (noélémac)

    Exemple 2

    Principe : deux anagrammes du mot à trouver sont cachés dans les 2 premiers vers :

    Devinette-anagramme

    Je ne règle pas la circulation (tnega)
    et ne suis pas très très très grand,
    (tnaég)
    pour me voir à l'occasion
    suivez des grenouilles le chant.

    - - - - - - - - - - -- - - - - -  solution : (gnaté)

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - -

    logo_cr_ation_po_tique 3. Acrostiche

    Toujours sous la forme d'un petit poème.
    Le mot ou la phrase cachés apparaissent à la lecture verticale des premières lettres, premières syllabes ou premiers mots de chaque vers. On peut compliquer la lecture (un mot ou une lettre sur deux, dernières lettres, deuxièmes mots, etc) pour transformer l'acrostiche en énigme.

    On choisira un prénom, un nom d'animal, d'objet, de métier...  que le poème décrira sans le nommer.
    L'acrostiche se rapproche de la devinette (voir ci-dessus) quand l'objet ou l'animal décrit peut être découvert par n'importe quel lecteur.
    C'est un exercice différent si l'anagramme est dédié par exemple à une personne particulière qu'il décrit, pour en faire la critique ou l'éloge.

    Exemples (initiale du premier mot de chaque vers, anagrammes de portée générale) :

    Sous les pieds*
    Ou sous les doigts* *
    La danse a besoin de toi.

    * le sol, le parquet, **sol, la note de musique

    - - - - - - - - - - -

    C'est
    L'objet de l'
    Énigme.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - -

    logo_cr_ation_po_tique 4. Suite de syllabes (Marabout, bout d'ficelle)

    Ce jeu est bien connu. Il consiste à construire une suite de mots liés comme les maillons d'une chaîne, par une (ou deux) syllabe(s) commune(s). On retombe si possible sur le mot de départ pour fermer la chaîne. La suite des mots peut constituer un poème quelque peu loufoque. 

    Exemple 1 :    (avec quelques approximations et une mise en texte - on peut faire moins sinistre !)

    serpent / pendu / dune / noeud coulant / lentement / mesonge / jeté / termine / minuit / idée / désert / serpent*  * lien orthographique mais pas phonétique

    serpent_se_mord_la_queueSerpent

    serpent ,
    pendu sur la
    dune déserte,
    noeud coulant
    lentement refermé ...
    Mensonge ? songe ?
    Je,  là où
    termine,
    à minuit, cette
    idée tordue dans le
    sert :
    serpent
    pendu ...


    marabout_texte_image_serpentMise en image :

    À partir d'une suite similaire à cet exemple, où l'on a choisi intentionnellement le serpent "enroulé", envisager une illustration graphique de la chaîne de mots  représentant un serpent qui se mord la queue.

    Avec d'autres mots de départ, la mise en images sera adaptée.


    Exemple 2 illustré ci-dessus à partir du même mot : 

    serpent /pantin / timbale / baleine / lainage / agenda / dadais / dessert / serpent ...

    Exemple 3 :  courte suite de mots composés :

    cheval de bois
     bois de feu
    feu de paille
    paille de fer
    fer à cheval
    cheval de bois

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - - 

    logo_cr_ation_po_tique 5. Virelangue

    Il s'agit de proposer des comptines ou de "simples" phrases contenant des difficultés de diction et aussi de compréhension, car le résultat est quand même souvent très tordu, afin de mettre en difficulté celui qui les prononce. Le virelangue joue le plus souvent sur la répétition de consonnes phonétiquement proches.

    Exemples, souvent connus :
    "Les chaussettes de l'archiduchesse sont sèches et archi sèches."
    "Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien."
    "Si six scient scient cent cyprès, six cent six scies scient six cent six cyprès".
    "
    Ton thé t'a-t-il ôté ta toux ?"
    "Le geai gélatineux geignait dans le jasmin" (cité par René de Obaldia, voir son paragraphe).

    Voici une adresse intéressante avec une présentation, des exemples, une démarche et des productions de virelangues :
    http://www.csdm.qc.ca/fseguin/classe/janine/virelangues/realisations/index.htm

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - - - - - - - - - - -

    logo_cr_ation_po_tique 6. Tautogramme 

    Proche du virelangue, c'est un énoncé dont tous les mots commencent par la même lettre.
    Voir le paragraphe Yak Rivais pour son texte : "Cauchemar", et des exemples de création.



    Posté par de passage à 23:24 - PRINT POÈTES 2009 : L'HUMOUR des poètes - Permalien [#]